close

 

 

 

 

Régulièrement, nous offrons la possibilité à un(e) jeune talent de montrer une sélection de son travail artistique dans le bandeau principal.

EXPOSITION
La réunion de discussion PDF Imprimer Envoyer

Extrait de La réunion de discussion, SGF, janvier 1992

Dans le « Traité sur l'entité réelle de tous les phénomènes » (GZ p. 1358), Nichiren Daishonin écrit : « Exercez-vous dans les deux voies de la pratique et de l'étude. Sans pratique ni étude, il ne peut y avoir de bouddhisme. Vous devez non seulement persévérer pour vous même mais également enseigner aux autres. La pratique et l'étude proviennent toutes deux de la foi. Transmettez de votre mieux ce bouddhisme aux autres, ne serait-ce qu’un seul mot ou une simple phrase. » Cette phrase du gosho nous enseigne l'esprit, que nous développons chacun, pour donner un sens à nos actions. Chaque individu comprend qu'il pratique le bouddhisme pour lui même, pour éveiller en lui la graine du bonheur indestructible. Il est moins aisé de saisir notre impact dans le kosen-rufu mondial. La réunion de discussion est la table de travail où nous comprenons et réalisons cela. Elle est le lieu où se manifeste l’inséparabilité du maître et du disciple.

Le président Ikeda utilise la métaphore suivante pour expliquer le sens de la réunion de discussion : la « La réunion de discussion est un fleuve. L’ensemble de toutes les autres activités sont les affluents qui viennent s’y jeter. Les activités amicales et les activités régionales confluent toutes vers le fleuve de la réunion de discussion, fleuve qui va se jeter dans l'immense mer des peuples heureux. Ce fleuve irrigue ses deux rives formées par la terre fertile que constitue la superbe culture de l'homme ; réunissant ses confluents, il fait porter de nombreux fruits à la culture de Myoho. A partir de la réunion de discussion nous allons vers les activités régionales, puis retournons à la réunion de discussion pour redonner une impulsion à la croyance, puis de nouveau, retour à la région, voilà ce que sont nos activités. Ainsi la réunion de discussion est la mère et la source de toutes activités. » Souvent, dans la réunion s'établissent des liens d'amitié, parfois les relations sont moins amicales. Le fleuve de la réunion draine tous les courants de la réalité de la société. Il n'y a pas de construction ambitieuse sans obstacle, tel est en fait la réalité des nationalités, des classes sociales, etc. La réunion de discussion est un lieu sans frontière, apportant au travers de l'expérience de chacun la preuve du bien fondé des enseignements de Nichiren Daishonin avec espoir et enthousiasme.

Il est important d'expliquer non seulement le « pourquoi » mais également le « comment ». Comment doit on s’y prendre pour faire de la réunion de discussion le cœur de nos activités ? À ce sujet le président Ikeda nous dit : « Un jour, le président Toda a parlé de l’attitude du président Makiguchi quand il participait à une réunion de discussion : « Il arrivait le premier. Dès qu'une autre personne arrivait, il enseignait le bouddhisme d'une manière polie et chaleureuse. » Le président Toda disait également : « Une seule personne, cela est bien. » S'adressant à cette unique personne, il expliquait le bouddhisme en y mettant toute sa force. Il racontait nos expériences, il établissait un dialogue plein de chaleur au sujet de kosen-rufu et de la vie. » La réunion est le moment privilégié où l’on peut entrainer les autres vers le Gohonzon, mais sans progression personnelle cela est impossible et finalement nous sommes vaincus par notre souffrance. Le démon remporte alors la victoire. Face à une telle situation, il faut revenir au but essentiel de la pratique du bouddhisme: le bonheur pour les autres et pour soi même. J’espère que ce fascicule vous apportera les réponses pour vous guider dans l’extraordinaire combat que vous menez pour développer votre réunion. Cette brochure est la somme d'expériences et de conseils donnés par nos aînés et n'est en aucun cas une réglementation de la réunion de discussion. Le président Ikeda dit à propos de la fonction des responsables de groupe : « La réunion de discussion, quoique l'on dise, dépend de l’ichinen [détermination profonde] de la personne centrale. Étant donné qu'il s'agit d’un lieu où se rencontrent des gens de toutes les classes sociales, avec leurs troubles, leurs passions, leurs sentiments, ouvrir et guider le monde de ces vies diverses et nombreuses repose sur l'attitude de la personne centrale de la réunion. »

Sans aucun doute nous sommes le fruit de la détermination de Nichiren Daishonin comme il l'explique dans le traité sur l'entité réelle de tous les phénomènes (GZ p 1358): « Au commencement, moi seul, Nichiren ai récité Nam-myoho-renge-kyo. Puis deux, trois, puis cent personnes ont suivi, le récitant et le transmettant aux autres. C’est également ce qui se passera dans l'avenir. »

Je vous remercie du fond du cœur pour le temps et les efforts que vous offrez au Gohonzon pour réaliser la prédiction du bouddha fondamental : la réalisation de kosen-rufu [la paix mondiale].

Shoishi Hasegawa [membre du Consistoire Soka]

 

 

Documentez votre sujet

Documentez votre prochain sujet de discussion.|Cliquez ici.

Rechercher par mots-clés

Effectuez une recherche thématique sur votre site.|Cliquez ici.

Kit de discussion

Télécharger un kit complet pour votre réunion de discussion.|Cliquez ici.